Courbe de gavage : avec quelles rations de maïs gaver ses canards ?

Courbe de gavage : avec quelles rations de maïs gaver ses canards ?

13 novembre 2019 0 Par Charles

Ça y est, l’étape du prégavage de vos canards touche à sa faim et vous avez préparé tout le nécessaire pour passer au gavage à proprement parler.

Qu’est-ce qu’une « courbe de gavage » ?

Le gavage est un geste relativement naturel. Durant une quinzaine de jours, son principe est de faire digérer par l’animal six kilogrammes de maïs (pesé sec) au grand minimum. Au fur et à mesure, le jabot se dilatera et les fonctions digestives de l’animal s’amélioreront, de sorte que les doses ingurgitées augmenteront.

Les rations doivent aller a crescendo, sous peine de voir la qualité du foie reculer dans les derniers jours. C’est aussi pour cela qu’il faudrait normalement palper ses canards en fin de gavage afin de les abattre au moment le plus important.

On parle donc de « courbe de gavage » pour évoquer cette augmentation progressive des rations. Mais attention, ce n’est point avec une courbe linéaire que l’on obtient les meilleurs résultats. L’idéal, et cela se fait en réalité naturellement, c’est d’avoir deux ou trois paliers dans cette courbe. D’après les scientifiques, le modèle à « palier tardif » serait le plus efficace.

Très sincèrement, nous ne pesons plus du tout notre maïs, la chose s’avérant fastidieuse lorsque l’on gave de nombreux canards et qu’il ne faut pas mélanger leurs rations… Cependant, par le passé, en gavant des palmipèdes deux par deux, nous avons fait l’effort de peser le maïs sec, avant de la faire tremper (pendant douze heures, dans de l’eau bouillante au départ), et de tout noter. Si vous avez des figues sèches sous la main, il est possible de les intégrer à ses rations de maïs.

Les données ci-dessous, toujours exprimées en poids sec avant trempage, pourront vous être utiles. Nous conseillons d’ailleurs aux débutants de les suivre en se contentant de ne gaver que deux canards à la fois au départ : cela facilitera l’obtention d’un bon résultat – des mauvais résultats d’emblée décourageraient les meilleures volontés, et malheureusement cela se voit souvent. Nous différencions ici le canard de Barbarie gavé sur quinze jours (jabot plus petit) du mulard sur quatorze (jabot plus important).

Les rations de gavage du canard de Barbarie sur 15 jours

  1. Jour 1 : 150 g de maïs sec (pesé avant trempage) le matin ; 155 g le soir.
  2. Jour 2 : 160 g le matin ; 165 g le soir.
  3. Jour 3 : 170 g le matin ; 175 g le soir.
  4. Jour 4 : 180 g le matin ; 190 g le soir.
  5. Jour 5 : 195 g le matin ; 195 g le soir.
  6. Jour 6 : 205 g le matin ; 215 g le soir.
  7. Jour 7 : 225 g le matin ; 235 g le soir.
  8. Jour 8 : 245 g le matin ; 255 g le soir.
  9. Jour 9 : 260 g le matin ; 265 g le soir.
  10. Jour 10 : 275 g le matin ; 280 g le soir.
  11. Jour 11 : 280 g le matin ; 285 g le soir.
  12. Jour 12 : 285 g le matin ; 285 g le soir.
  13. Jour 13 : 290 g le matin ; 300 g le soir.
  14. Jour 14 : 310 g le matin ; 315 g le soir.
  15. Jour 15 : 325 g le matin ; 340 g le soir.
  16. Jour 16 : abattage des canards dans la matinée.

Sur l’ensemble de la quinzaine, chaque canard a ingéré 7,210 kg de nourriture (pesée à sec, avant trempage). L’un d’eux a donné un foie de 571 g, poids élevé rare pour des canards de Barbarie.

La courbe de gavage du canard mulard sur 14 jours

  1. Jour 1 : 150 g de maïs sec (pesé avant trempage) le matin ; 160 g le soir.
  2. Jour 2 : 180 g le matin ; 190 g le soir.
  3. Jour 3 : 200 g le matin ; 210 g le soir.
  4. Jour 4 : 220 g le matin ; 225 g le soir.
  5. Jour 5 : 230 g le matin ; 240 g le soir.
  6. Jour 6 : 250 g le matin ; 250 g le soir.
  7. Jour 7 : 260 g le matin ; 275 g le soir.
  8. Jour 8 : 280 g le matin ; 290 g le soir.
  9. Jour 9 : 300 g le matin ; 310 g le soir.
  10. Jour 10 : 320 g le matin ; 325 g le soir.
  11. Jour 11 : 325 g le matin ; 330 g le soir.
  12. Jour 12 : 335 g le matin ; 340 g le soir.
  13. Jour 13 : 350 g le matin ; 370 g le soir.
  14. Jour 14 : 400 g le matin ; 420 g le soir.
  15. Jour 15 : abattage des canards dans la matinée.

Au cours de ces deux semaines, chaque aura digéré 7,320 kg de maïs (pesé sec avant trempage). Nous croyons que l’ajout d’un quinzième jour (430 g / 435 g) peut être bénéfique pour l’obtention d’un foie encore plus gros. Avec des rations plus importantes, vous pourrez obtenir un foie supérieur à 700 g.